La Thaïlande, d’autres atouts que le tourisme…

Avec 38 millions de visiteurs en 2018, 41 millions prévus pour 2019, la Thaïlande figure parmi les destinations les plus prisées à l’international. Bangkok étant la ville plus visitée au Monde pour la 4ème année consécutive devant Paris !

Avec ses paysages de cartes postales, on pourrait penser que le secteur du tourisme en Thaïlande pèse lourd, mais il ne représente que 20% du PIB (2019).

Alors quels sont les autres vecteurs de richesse de la Thaïlande ?

Classée par le FMI comme un pays émergent, la Thaïlande possède d’excellents ratios économiques qui la classe 25ème pays le plus riche au Monde. Un pays donc qui se porte bien et dont l’objectif étant d’intégrer le Top 10 !

On peut donc penser que s’intéresser à la Thaïlande est loin d’être une mauvaise idée…

Porter un intérêt à la Thaïlande c’est s’intéresser à un pays qui se développe et qui plus est situé dans la partie du globe qui se développe !

Membre fondateur de l’ASEAN (Association of Southeast Asian Nations), 5ème puissance économique mondiale derrière les États-Unis, l’Union Européenne, la Chine et le Japon, la Thaïlande connaît une croissance moyenne de 4% par an ces cinq dernières années (3 fois supérieure à celle de la France) et un taux de chômage quasi inexistant (0,7% en 2018) !

Seconde économie d’Asie du Sud-Est après l’Indonésie, la Thaïlande crée sa richesse notamment grâce à l’exportation (58% du PIB) qui la classe premier exportateur mondial : ordinateurs, matériel électrique, caoutchouc, pierres précieuses, plastiques, minéraux, fruits de mer (3ème exportateur mondial), céréales, matériel médical, automobiles (on construit plus de d’automobiles en France qu’en Thaïlande), riz (un des premiers exportateurs au monde) …

La Thaïlande fait partie des puissances agricoles de l’Asie du Sud-Est. L’agriculture emploie un tiers de la population active et contribue à 9% du PIB du pays en 2018.

La dette publique ne dépasse pas 50% du PIB du pays alors que celle de la France dépasse les 100% du PIB Français.

Selon l’agence américaine Bloomberg, le bath thaïlandais (THB) est, à l’heure actuelle, la devise la plus forte du monde et sert de monnaie refuge en Asie, face à la volatilité du dollar américain entretenue par la guerre commerciale avec la Chine (+8,3% par rapport à l’USD sur la dernière année).

Second hub aérien d’Asie du Sud-Est, la Thaïlande est une vraie plaque tournante avec 36 aéroports commerciaux dont 8 internationaux.